GuidEnR PHOTOVOLTAÏQUES > Pourquoi les masses doivent êtres reliées à la terre ? 
 
GUIDEnR PHOTOVOLTAÏQUE,
L'information photovoltaïque
 
 

 Actualités :  
 




LES CLES DU DIMENSIONNEMENT

Ouvrages en commande
Photovoltaïque autonome

Photovoltaïque raccordé au réseau





Pourquoi les masses doivent êtres reliées à la terre ?

On rappelle qu’en schéma TT, le conducteur de neutre est relié à la terre.

Soit un appareil électrique dont la masse n’est pas relié à la terre. Supposons que le conducteur de phase, usé, touche l’enveloppe de l’appareil. A ce stade, le courant ne peut aller nulle part, car l’enveloppe n’est pas reliée à la terre :



Schéma électrique avec neutre relié à la terre et la masse des équipements non-reliée à la terre


Dans le cas où une personne viendrait à toucher le boitier (contact indirect), une liaison entre l’enveloppe et la terre s’établit : le courant passe à travers le corps. L’électrisation voire l’électrocution est probable.

Schéma électrique avec neutre relié à la terre et la masse des équipements non-reliée à la terre – Risque d’électrisation


Ainsi, il est préférable de relier la masse des équipements électriques à la terre par un câble de terre. En effet, dans le cas d’un contact indirect, le courant cherchera d’abord à circuler à travers le circuit le moins résistif, c’est-à-dire la terre. Mais la terre n’ayant pas une résistance strictement nulle, il y aura toujours un courant qui circulera à travers la personne :

SSchéma électrique avec neutre relié à la terre et la masse des équipements reliée à la terre




Par conséquent, la mise à la terre des masses des appareils électriques n’est pas une protection suffisante.

On appelle alors courant de défaut le courant qui circule à travers la terre, suite à un défaut d’isolation du circuit électrique.

Avec la mise à la terre des masses, tout défaut d’isolation du circuit électrique produit un courant de défaut. Afin d’éviter tout contact indirect, il est nécessaire de pouvoir détecter ce courant de défaut et de couper le circuit, afin de réparer le défaut. Pour ce faire, on installe un dispositif différentiel en amont de l’appareil électrique