GuidEnR PHOTOVOLTAÏQUE > Effet de la surface des boucles 
 
GUIDEnR PHOTOVOLTAÏQUE,
L'information photovoltaïque
 
Le contenu de cette page est-il pertinent ? Faites-le savoir en cliquant sur l'icone :
 

 Actualités :  
 









Effet de la surface des boucles

Les deux relations précédentes (Voir chapitre "Origine des surtensions) montrent que la surface de la boucle d'induction du circuit électrique joue un rôle important. Il s’agit, par ailleurs du seul paramètre sur lequel on peut vraiment agir pour limiter les surtensions induites par l’effet indirect de la foudre. Dans la pratique, on essaiera toujours de minimiser cette surface en mettant en place un câblage adapté, par la mise notamment de rallonge anti-induction :

Câblage des modules photovoltaïques : miniser les surfaces des boucles


Sur l'illustration ci-dessous, la surface de la boucle S2 est plus petite que la surface de la boucle S1. Cela a pour effet immédiat de limiter la surtension induite dans le circuit.

Exemple de surtension avec une surface de boucle de 20 m² :

Câblage des modules photovoltaïques : miniser les surfaces des boucles


Exemple de surtension avec une surface de boucle de 2 m² :

Câblage des modules photovoltaïques : miniser les surfaces des boucles
On constate évidemment que la surtension induite est d'autant moins importante que la surface de la boucle d'induction du circuit électrique est faible. Dans le deuxième exemple ci-dessus (S = 2 m²), on atteint des surtensions correctes (∼ 500 V) pour des coup de foudre dont l'impact est situé à plus de 50 mètres. Evidemment, plus le point d'impact est proche, plus il est difficile d'atténuer la surtension.



On privilégiera, en ce sens, un câblage des polarités jointif, qui minimise au maximum la surface de boucle du circuit électrique.

Une protection parafoudre peut s’avérer nécessaire.