GuidEnR PHOTOVOLTAÏQUE > Protection contre les courants de court-circuit 
 
GUIDEnR PHOTOVOLTAÏQUE,
L'information photovoltaïque
 
Le contenu de cette page est-il pertinent ? Faites-le savoir en cliquant sur l'icone :
 

 Actualités :  
 









Protection contre les courants de court-circuit

Un courant de court-circuit est un courant provoqué par un contact caractérisé par une impédance négligeable entre deux points d’un circuit électrique présentant normalement une différence de potentiel.

La valeur de ce courant de court-circuit dépend de nombreux paramètres dont notamment :
  • L’éloignement du court-circuit de la source
  • L’impédance du réseau (source)
  • La résistivité des conducteurs




On appelle pouvoir de coupure d’un disjoncteur sa capacité à interrompre un courant sans se détériorer. Cela correspond donc au courant maximum qu’il est capable de couper. Dans un circuit électrique, les courants de fortes intensités proviennent notamment des mises en court-circuit indésirables du circuit électrique.

Un disjoncteur doit, par conséquent, être dimensionné afin de pouvoir couper un courant de court-circuit.

Les méthodes de calculs des courants de court-circuit sont complexes et sont détaillés dans le guide de l’UTE C15-105.

Le paragraphe 8.2.3 du guide de l’UTE C15-712-1 (Installations photovoltaïques raccordées au réseau public de distribution) prévoit un pouvoir de coupure de 3 kA des dispositifs de protection contre les courants de court-circuit, pour les installations raccordées en tarif bleu (puissance injectée inférieure à 36 kW). S’agissant des installations raccordées en tarif jaune (puissance injectée comprise entre 36 kW et 250 kW), le guide de l’UTE C15-712-1 ne donne pas d’indication : un calcul des courants de court-circuit est donc nécessaire afin de dimensionner le pouvoir de coupure des disjoncteurs.